Notre escapade au PUY DU FOU – Vendée mai 2018

Notre escapade au PUY DU FOU – Vendée mai 2018

Top départ pour la 2e saison de nos aventures « road-trip ». Stef a amélioré le confort du T5 depuis la saison 1 de 2017. C’était notre première année, nos premières expériences,  notre galop d’essai  *voir la page notre van

Comme l’an dernier, nous démarrons nos escapades par le rassemblement national de l’Association T5 Zone (cf. escapade Neuvic-Corrèze mai 2017).

JOUR 1 : Arrivée à SAINT MALO SOUS BOIS

Nous prenons tranquillement la route le jeudi de l’ascension et après 6h de voyage, nous rejoignons les potes de l’asso au camping de la Vallée de Poupet.

Cela vous dit quelque chose ? La Vallée du Poupet organise un festival en juillet qui accueille de grands artistes comme Cabrel, Bigard, Ofenbach, Jain, Deep Purple… que des pointures.

 

Bref, nous y sommes pour la rencontre annuelle de l’asso.

En arrivant nous tombons sur Remz, notre DJ David Guetta, qui nous donne les instructions et cadeaux de bienvenue.

Nous retrouvons rapidement Betty et Mario, le couple de notre « team des loosers » déjà installé depuis mardi (long week-end avec le 8 mai et l’ascension la même semaine !) Ils ont assuré en préparant le terrain et installant une tente faisant office de cuisine et d’abri. Nous sommes en face des montpelliérains rencontrés l’an dernier.

Nous repérons les lieux. Le camping est sympa, calme avec de grands emplacements et une piscine couverte chauffée. Surtout il est privatisé pour l’occasion… alors en avant la fête !

Chacun montre ces nouveaux aménagements, partage ses trucs et astuces… de beaux vans sont présents (une centaine de participants). Cela donne des idées. La soirée « retrouvailles » s’annonce bien. Après un apéro amélioré, le repas de l’asso bien arrosé et du digo, nous nous couchons assez tôt pour être en forme pour la sortie du week-end.

 

JOUR 2 : LE PUY DU FOU, le meilleur parc au monde

De bonne heure, de bonne humeur et sous le soleil, nous décollons pour ce parc mythique. À seulement 10 mn du camping, nous filons d’abord à la pension canine pour faire garder Jack. Nous sommes un peu inquiets de le laisser à des inconnus toute la journée. C’est avec le cœur lourd que nous le confions à une dame très gentille. Une webcam nous permet de le voir dans son box via une application mais une défaillance de leur serveur rend la connexion impossible. Grrrrrr!!

 

L’Entrée du Puy du Fou

 

Dès l’entrée du parc, nous récupérons le programme du jour. J’avais repéré à l’avance les spectacles les plus intéressants (car tout est bien) car en une journée il est impossible de tout faire.

Nous partons directement aux GLADIATEURS, l’arène est gigantesque, les décors grandioses. Une véritable immersion au temps des romains. Le spectacle, les cascades, les animaux (lions, hyènes…) sont prodigieux.

 

Le signe du Triomphe

 

Après 45 mn de spectacle, nous allons aux Vikings mais c’est complet alors direction le ROI ARTHUR. Merlin nous a vraiment enchanté (sans jeu de mots).

 

Spectacle du Roi Arthur avec Merlin

 

Après ce spectacle, il y a un peu de répit, nous rejoignons Betty et Mario pour une bière et flânons dans le parc. Le VILLAGE MÉDIÉVAL est tel que décrit dans nos livres d’histoire. Tout est beau et propre. Malgré le monde (gros week-end comme au mois d’août) la circulation est fluide. Le parc est si bien agencé que l’on peut passer de spectacles en spectacles sans difficulté.

Le début d’après-midi est consacré aux VIKINGS. Juste impressionnant, le scénario est fantastique. Nous retiendrons la chaleur des flammes, les bateaux qui sortent de l’eau ou arrivent de nulle part… Génial !

 

On part ensuite vers le BAL DES OISEAUX. Un mot féerique, des dizaines d’oiseaux dansent dans le ciel du Puy du Fou.

LES MYSTÈRES DE LA PÉROUSE nous font vivre le naufrage d’un navire, LES AMOUREUX DE VERDUN nous plongent dans les tranchées de la 1ère Guerre Mondiale.

 

Sortie des amoureux de Verdun au Puy du fou

Anecdote : Il y a des soldats mannequins pour symboliser des scènes de vie. Tellement bien reconstituées que Stef veut prendre des photos. Soudain le mannequin se lève… frayeur ! En fait il y a également des acteurs et nous venons de l’aveugler avec le flash. Stef repère aussi une erreur dans le décor. Une caisse de munitions modèle 1932 ne peut pas se trouver sur les lieux à cette époque.

Le Puy du Fou est aussi composé de villages d’époque. Nous découvrons le village du 18e siècle puis le bourg 1900 avant de nous rendre au spectacle des MOUSQUETAIRES. Situé dans un opéra, le décor est somptueux. MENTION SPÉCIALE pour ce spectacle car d’une part nous retrouvons les prouesses techniques de tous les spectacles mais là nous saluons aussi le travail réalisé avec les chevaux. Ils dansent dans l’eau… Incroyable.

Nous terminons par LE DERNIER PANACHE qui retrace l’histoire de la Vendée pendant la Révolution. Une découverte inattendue et très instructive. Nous ne connaissions pas cette partie de l’histoire. La mise en scène est plus qu’originale. Très intéressant.

Enfin à 22h00, LES ORGUES DE FEU, le spectacle nocturne (la Cinéscénie a lieu qu’en juillet-août). MAGIQUE !

Nous n’avons pas beaucoup de photos à partager. Non seulement c’est interdit sur certains lieux mais il y a aussi tant de mouvements qu’on ne peut pas tout capter. LE PUY DU FOU SE VIT et nos souvenirs sont dans nos têtes. En une journée, nous avons eu la chance de participer à 11 spectacles mais il reste des choses à voir ou à revoir. Nous comprenons pourquoi le Puy du Fou a été élu meilleur parc au monde. Nous y retournons certainement. UNE PURE MERVEILLE !

Nous récupérons Jack en sortant. Il a été mignon à la pension mais content de nous retrouver. Vers minuit retour au camping les yeux brillants d’étoiles. Le Puy du Fou fait l’unanimité dans tout le rasso. DJ Remz anima la soirée (avec ses superbes enceintes) jusqu’au bout de la nuit.

 

JOUR 3 : SAINT MALO SOUS « les eaux »

Le titre n’est pas une blague. Changement de temps avec un réveil pluvieux. Tout est trempé. Heureusement que Betty et Mario ont assuré l’abri. Il faisait si froid et humide qu’on y a mis le chauffage soufflant.

 

Nous saluons l’organisation de T5 Zone. L’asso a prévu des activités sous chapiteau en cas de pluie car celles de pleine nature (piscine, rando, canoë…) sont compromises. Des ateliers de self défense, de fabrications artisanales, produits de beauté… Le soir TOMBOLA. Cool nous avons gagné un chèque cadeau chez Décathlon, impeccable pour se procurer du matériel pour le van.

Le repas de clôture du rasso, le fameux onglet de boeuf permet encore d’échanger avec les participants. Super soirée. Mais comme il fait froid et que les gens ont la route du retour le lendemain, la soirée se termine plus tôt que la veille.

 

Le dimanche tout le monde remballe, s’échange des numéros, des mails et se souhaite bon retour. Merci à T5 Zone et on se dit à l’année prochaine !

Sandra

38 ans - responsable administrative - Intérêts : voyages et découvertes, gastronomie, randonnée, animaux. "Courageuse mais pas téméraire".

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :